Devenir agent de joueur

07 décembre 2018
Agent de joueur
Intermédiaire entre les sportifs, les fédérations et les clubs, l’agent de joueur a pour mission de représenter son sportif et de défendre ses intérêts. Fonctions, qualités requises et formations à suivre... retrouvez plus d’informations dans notre dossier.

Aussi appelé agent sportif, l’agent de joueur est généralement expérimenté dans un sport en particulier et possède des connaissances approfondies en ce qui concerne le fonctionnement des fédérations. Il endosse de nombreux rôles, entre autres ceux de conseiller patrimonial, d’intermédiaire, de conseiller fiscal, etc. La négociation des contrats relève également de ses fonctions. Outre le fait d’intégrer ses clients dans des clubs, ce spécialiste aux multiples talents peut gérer le patrimoine du joueur et l’orienter dans le placement de son argent. Par ailleurs, comme l’attaché de presse, il assure un rôle de responsable de la communication de son client en soignant son image.

Pour devenir agent de joueur, le candidat doit être titulaire d’une habilitation remise par la fédération nationale du sport ciblé. L’obtention de cette licence se fait par le biais d’un examen en 2 étapes, incluant une épreuve « spécifique » et une épreuve « générale ». Ces tests permettent d’apprécier les connaissances juridiques et des règles sportives de chaque agent. Les postulants sont nombreux et l'examen réputé difficile. En moyenne, moins de 10% des candidats le réussissent. Pour les jeunes qui souhaitent devenir agent, il est souvent préférable qu'ils se forment dans un premier temps au business du sport afin qu'ils maîtrisent davantage le secteur, ses acteurs, les techniques de négociation ou le droit du sport. L’ESG Sport propose ainsi de nombreuses formations qui viennent en complément des écoles d'agent de joueur délivrant les habilitations nécessaires. 

La passion ne suffit plus pour exercer ce métier. En effet, un agent de joueur doit présenter une bonne capacité d’écoute et de négociation, un sens aigu du contact et une grande connaissance en droit ainsi qu’un casier judiciaire vierge. Par ailleurs, rigueur, ténacité et discernement ne doivent pas faire défaut.

L’agent joueur peut travailler pour son propre compte ou œuvrer au sein des clubs et des fédérations. Outre la passion, ce communicant hors pair doit posséder un carnet d’adresses bien garni. 

Les anciens joueurs en reconversion professionnelle peuvent devenir agents de joueur. Que ce soit dans le handball, le tennis ou encore le football, ces agents sportifs ont la capacité de recueillir plusieurs éléments à leur charge. Forts de leur expérience, ils peuvent devenir consultants sportifs. 

L’agent de joueur ne touche pas de rémunération proprement dite. En revanche, il perçoit des commissions directement déduites du salaire brut du joueur à sa charge. Toutefois, la somme ne doit pas excéder 10 % du contrat, sans être moins conséquente. Elle dépend largement de la négociation avec le club, des performances du joueur ainsi que du sport concerné.

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature