Stadium Manager

Responsable de la gestion et l’exploitation d’une enceinte, le stadium manager occupe un poste complexe. Il assure de nombreuses tâches qui sont à découvrir dans notre dossier.

Que fait un stadium Manager ?

Le stadium manager (ou directeur de stade) est responsable de la gestion et de l’exploitation d’une enceinte sportive. Il se charge aussi bien de la gestion des matchs que des relations publiques, de la billetterie, de l’hospitalité ainsi que de la sécurité des personnes et des installations. Pour réussir dans ce métier, une connaissance solide de la gestion globale d’un équipement privé est requise. D’autre part, une culture étoffée de la discipline et du business model en Europe représente un atout.

Les compétences requises

Le poste de stadium manager nécessite une expertise économique, commerciale et managériale pour une meilleure gestion d’un équipement. Une formation financière ainsi qu’une parfaite maîtrise de l’anglais constituent des indispensables.

Quelle formation ?

Un mastère Sport Business-Stadium Manager permet de prétendre au poste de stadium manager. Il est dispensé par les grandes écoles de management du sport, notamment l’ESG Sport. Ce cursus a pour objectif la formation des futurs managers des organisations sportives, le recensement et l’analyse des règles régissant les activités sportives ainsi que leur gestion. Par ailleurs, l’acquisition des méthodes et la maîtrise des outils utiles à la gestion et au développement des organisations sportives ainsi que de leurs enceintes sont abordées. Ce programme vise également à :

  • Favoriser les échanges d’expériences et à gérer les transferts de bonnes pratiques entre stagiaires issus d’institutions ou de sports différents en ce qui concerne les problématiques juridiques associées à la gestion du sport
  • Accompagner le développement économique des clubs sportifs à travers l’exploitation des enceintes sportives

Le mastère Sport Business-Stadium Manager aborde des thématiques ciblées portant sur la stratégie d’entreprise ainsi que des matières axées sur la spécialisation. D’autre part, un projet professionnel de fin d’études permet de conjuguer une démarche ainsi qu’une rigueur de recherche avec des applications pratiques pour l’entreprise. De plus, le cursus est ponctué de mise en pratique en entreprise, traduite par des stages de 4 mois.

À la fin de l’année, les diplômés peuvent se lancer sur le marché du travail. Outre le poste de stadium manager, les débouchés incluent ceux de : directeur de stade, directeur d’enceinte sportive, team director, intendant en chef, responsable/directeur billetterie, responsable du ticketing, responsable hospitalité ou hospitality manager. Les postes de directeur servicing, responsable logistique, responsable volontaires, responsable des ressources humaines ou responsable événementiel et animations sont également accessibles.

devenir stadium manager