Les nouvelles technologies investissent le monde du sport.

Les équipementiers sportifs, grâce au développement des nouvelles technologies, proposent de nouveaux produits qui devraient bouleverser aussi bien la pratique du sport amateur que la préparation des équipes professionnelles. Décryptage de quelques tendances à suivre sur un marché en pleine évolution.

Aujourd’hui, pratiquer un sport, c’est aussi mesurer ses performances pour les comparer, les partager ou simplement évaluer sa progression. Les bracelets connectés qui enregistrent fréquence cardiaque ou distance parcourue sont ainsi devenus très en vogue. Mais des équipements, plus discrets et plus précis, devraient bientôt les supplanter comme le tee-shirt développé par la start-up Hexoskin qui, muni de capteurs, enregistre quantité d’informations biométriques. De son côté, Under Amour a lancé en 2017 une gamme de chaussures directement connectées à l’application MapMyRun, bien connue des joggeurs, et Sensoria Fitness commercialise une chaussette intelligente, véritable coach personnalisé.

Les nouvelles technologies investissent le monde du sport.

Le monde du sport professionnel fait lui aussi de plus en plus confiance aux nouvelles technologies. Mais, plus surprenant, des robots servent aujourd’hui de sparring-partner aux sportifs. Darthmouth College, aux Etats-Unis, a ainsi fait développer des robots rembourrés et capables de se déplacer à 40km/h pour son équipe de football américain. Mobiles, ils sont plus efficaces que les traditionnels sacs de placage et permettent de limiter les blessures à l’entraînement. Autre exemple, au Japon, l’équipe nationale de volley-ball s’entraîne désormais contre des robts. Ces machines, programmées pour répondre aux smashs des joueurs, miment les «contres» des adversaires.

Par ailleurs, des entreprises comme ProZone ou Opta offrent des solutions de collecte et d’analyse de statistiques aux équipes professionnelles. Elles permettent aux entraîneurs de disséquer un match et les performances de chaque joueur. Bien que d’abord réservées à l’élite, des équipementiers, comme Catapult avec son système de suivi de joueurs Playertek, entendent bien les développer sur le marché des équipes amateurs pour les rendre plus compétitives.

Plus étonnant, Halo Neurosciences a créé un appareil semblable à un casque audio qui libère des impulsions électriques pour stimuler le cortex moteur, la partie du cerveau responsable du mouvement. Utilisé à l’entraînement il augmente puissance, endurance et capacité d’apprentissage. Cet équipement a été testé avec succès par l’équipe olympique de saut à ski ou par les Giants de San Francisco. Il est aujourd’hui accessible à tous.

Ces quelques exemples laissent pressentir que les nouvelles technologies seront demain omniprésentes dans le sport. Sa pratique, qu’elle soit professionnelle ou amateur, devrait s’en trouver profondément modifiée.