Traffic manager dans le sport

L’avènement du numérique a fait apparaître de nombreux métiers, notamment dans le secteur sport business. Orienté vers la publicité et la communication sur Internet, le poste de traffic manager figure aujourd’hui parmi les plus recherchés.

Les missions du traffic manager

À la fois spécialiste du marketing et de l’informatique, le traffic manager a pour principale mission d’optimiser les leviers d’acquisition de trafic d’un site web. Son objectif est de générer un trafic de qualité et d’augmenter les ventes de ses clients. Ce professionnel se charge de concevoir et de mettre en place une campagne publicitaire sur Internet, mais aussi du suivi des résultats. Intervenant tout au long de la démarche publicitaire, le traffic manager joue le rôle de conseiller pour optimiser la mise en place du support publicitaire. Ce professionnel collabore également avec le webmaster du site et mise sur des techniques de référencement (naturel, payant…). L’analyse des sites web, du trafic des internautes ou encore du nombre de pages vues figurent parmi les tâches qui lui sont confiées. Ce spécialiste s’occupe aussi de l’établissement du budget dédié aux campagnes web, de l’analyse de la concurrence ou encore de l’analyse des données.

Les qualités nécessaires pour ce poste

Le traffic manager dispose de diverses compétences en matière de web, de marketing, de publicité et de communication. Il se démarque également par ses capacités en gestion et sa maîtrise du langage technique ou des outils de marketing online. Rigueur, réactivité, sens de l’organisation, sens relationnel ou encore capacité d’analyse et de synthèse figurent entre autres parmi les qualités recherchées chez les candidats. 

devenir traffic manager dans le sport

Quelles formations pour devenir traffic manager ?

Diverses formations permettent d’accéder au poste de traffic manager. Toutefois, pour ceux qui envisagent d’exercer ce métier dans le domaine du sport, il est recommandé de s’inscrire dans un bachelor web, comme celui proposé à l'IESA, et ensuite de poursuivre dans une école spécialisée dans le sport, comme l'ESG Sport. À travers son cursus Mastère Sport business-Direction de la communication, cette école forme les étudiants sur la stratégie marketing et commerciale, la communication digitale ou encore la stratégie d’implantation internationale appliquées au secteur du sport. Le métier de traffic manager figure parmi les débouchés de ce cursus.

Les conditions de travail

Le salaire du traffic manager varie en fonction de la taille de la structure qui l’emploie et des tâches qui lui incombent. En moyenne, ce professionnel gagne entre 1 500 € et 3 000 € brut par mois. Le traffic manager évolue au sein de différentes structures, notamment dans une agence de communication, une agence de marketing numérique ou encore pour une plateforme e-commerce spécialisée dans l’univers du sport. Après quelques années d’expérience, il peut prétendre au poste de responsable d’e-marketing ou être amené à gérer une équipe de traffic managers.