Responsable service DTN (pour les fédérations sportives)

Technicien sportif de très haut niveau, le Directeur Technique National ou DTN se place sous l’égide du président de sa fédération et du ministère des Sports. À la fois leader, gestionnaire, manager, négociateur ou entraîneur, il assure de nombreux rôles. Les détails.

Que fait un Directeur Technique National ?

Le Directeur Technique National assure le développement des relations avec le président de la fédération et les élus. Il participe à la planification de la politique fédérale et veille à son application. En tant que conseiller technique, il émet son avis concernant la délivrance des titres sportifs. 

Les qualités requises

Le métier de Directeur Technique National requiert :

  • Une grande capacité d’adaptation puisque le DTN peut être confronté à des interlocuteurs variés et exercer dans différents environnements.
  • Un sens aigu du leadership : en tissant un lien fort avec les interlocuteurs tout en gérant les éventuels conflits.
  • Un excellent sens pédagogique et relationnel : en tant que manager et entraîneur, il doit présenter d’importantes qualités de communication, d’écoute et de pédagogie.
  • Une bonne capacité d’analyse et d’expertise sportive : lui permettant de repérer les nouveaux talents, d’entraîner les cadres, les arbitres et de former les futurs champions.

Les études et les formations

Pour occuper le poste de Directeur Technique National, il est possible de suivre des formations spécialisées dans les écoles en management du sport comme l’ESG Sport à Paris afin d’obtenir le diplôme de mastère Sport Business. 

Comment se fait le recrutement ?

Le recrutement au poste de DTN se fait à plusieurs niveaux. Après l’appel à candidatures, la sélection est effectuée par le président de la fédération. Les candidats ainsi choisis sont évalués par une commission spéciale. À savoir que le ministère joue également un grand rôle dans la décision finale.