Les salaires après des études dans le management du sport

20 août 2018
Les métiers du sport vous attirent ? Focus sur les postes bien payés et qui font rêver les jeunes diplômés !

Le mot trader désigne une personne ayant pour tâche d’animer un marché en effectuant des opérations d’achat et de vente. Le trader dans le domaine boursier est bien connu du public, tandis que le trader sportif est un métier qui reste encore dans l’ombre. Ce professionnel travaille chez un bookmaker. Sa mission est de fixer les cours des paris lors des manifestations sportives. 

Pour accéder à ce poste, il faut posséder des nerfs d’acier, indispensables pour supporter le stress généré par les enjeux économiques que cela implique. Le trader doit également faire preuve de sang-froid face à la pression. Une grande disponibilité, une passion pour les chiffres et un esprit analytique, telles sont les qualités qu’un trader doit posséder pour exceller dans ce métier. Pour pouvoir exercer ce métier, le postulant doit au minimum être titulaire d’un bac+3. De bonnes connaissances en statistiques, en sport et en droit sont également requises. 

Le salaire d’un trader sportif varie entre 1 500 et 2 000 € net par mois. En fonction de ses performances, il perçoit également des primes qui peuvent sensiblement augmenter ses revenus. 

Le métier d’analyste vidéo de football est assez récent. Sa mission est de collecter un maximum d’informations sur les adversaires (faiblesses, forces, tactiques de jeu…) et de visionner les séances d’entraînement pour évaluer la performance, le comportement ainsi que l’engagement des joueurs. L’analyste vidéo fournit les informations nécessaires permettant à l’entraîneur et aux joueurs de renforcer leurs performances et de préparer les tactiques d'avant match. 

Pour accéder à ce poste, il est important de maîtriser les différents systèmes de jeu, les logiciels d’analyse vidéo, les indicateurs de performance physique et les méthodes d’extraction des découpages des séquences ainsi que les statistiques. 

Le directeur de stade ou stadium manager s’occupe de la gestion d'un stade ou d'une enceinte sportive type arena. Il se charge de l’organisation des évènements sportifs, de la fidélisation des suporters, de la gestion du matériel. Il gère aussi la sécurité, la maintenance, l’accueil du public et des équipes et assure la rentabilité de son enceinte. Pour exercer en tant que directeur de stade, une solide compétence en management et en gestion d’un stade ou d’une enceinte sportive est requise. Les qualifications nécessaires pour accéder à ce poste sont : le sens du relationnel, la polyvalence et la grande disponibilité. Le salaire d’un directeur de stade varie entre 2 000 et 5 000 € net par mois. 

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature