Analyste vidéo de sport

Professionnel de plus en plus sollicité, l’analyste vidéo de sport communique des données objectives aux entraîneurs à travers des montages vidéo ou des statistiques. Indispensables dans le renforcement des performances, ses chiffres servent de base dans les stratégies futures. Missions, qualités requises, formations, retrouvez davantage d’informations dans ce dossier.

Que fait un analyste video sportif ?

L’emploi du temps d’un analyste vidéo sportif varie d’une semaine à une autre suivant le planning des entraînements ainsi que le calendrier. À cet effet, il est important de déterminer les axes de travail pendant lesquels se déroulera l’analyse. L’observation change en effet selon qu’elle est réalisée avant le match, pendant le match, après le match, lors des entraînements, du recrutement ou pendant la veille technologique et concurrentielle. Les principales missions de ce spécialiste consistent en premier lieu à interpréter les données statistiques ainsi que les vidéos de l’avant et de l’après-match. Ensuite, il évalue les performances de chaque joueur, gère et organise l’ensemble des informations. Enfin, cet expert anticipe le jeu des futurs adversaires à travers la vidéo et les statistiques.

La formation

La plupart des analystes vidéo sportifs justifient d’un cursus universitaire STAPS bien que celui-ci ne soit pas un prérequis. Depuis quelques années, certains organismes privés, suivis des universités, proposent des formations diplômantes. L’ESG Sport ne forme pas à ce métier mais prépare de futurs managers du sport à exercer des fonctions d'encadrant au sein de clubs ou de fédérations par exemple. A ce titre ils pouront être amenés à travailler avec des analystes vidéo. Le rythme en alternance proposé par l'ESG Sport permet aux professionnels de développer les compétences recherchées par le marché du travail.

Les qualités et compétences requises pour devenir analyste vidéo sportif

Le métier d’analyste vidéo sportif demande plusieurs compétences entre autres la maîtrise des différents systèmes de jeu et celle de la rédaction des rapports d’analyse. Être à l’aise avec les logiciels d’analyse vidéo s’avère aussi primordial. Ce professionnel doit en outre exceller dans l’évaluation d’une marge de progression, l’évaluation du potentiel d’un joueur, la maîtrise des indicateurs clés de la performance ainsi que la maîtrise des méthodes d’extraction des statistiques et des découpages des séquences. Par ailleurs, il doit posséder une grande capacité d’adaptation quant aux méthodes de travail des entraîneurs. En effet, des modifications peuvent survenir au niveau de l’emploi du temps, des méthodes de travail ou des tâches à l’intersaison ou en cas de remplacement de l’entraîneur. Pour réussir dans ce métier, l’analyste vidéo sportif doit supporter des charges de travail considérables sans que cela empiète sur les délais impartis. Enfin, il doit être capable d’une grande réactivité, voire d’anticiper les demandes des entraîneurs.