Arnaud, étudiant en Mastère 1 Sport Business

Dans cet épisode 2, c’est Arnaud Latil, étudiant en Mastère 1 Sport Business qui fait part de son expérience à l’ESG Sport après le premier semestre. Ce passionné de rugby, au parcours atypique, témoigne aussi de la diversité des profils qui composent les promotions de l’école et qui en constitue une des richesses.

Arnaud, étudiant en Mastère 1 Sport Business

Comment êtes-vous arrivé à l’ESG Sport ?
J’ai obtenu un Bac STMG RH à Rouen. Puis j’ai suivi une licence d’arabe à la Sorbonne Paris 3 que j’ai obtenue l’année dernière. Oui, je sais, c’est un peu atypique, surtout que je n’ai pas de lien particulier avec cette langue par mes origines. Mais j’ai eu la chance, plus jeune, d’être dans un collège-lycée international à Paris où il était possible de choisir l’arabe en seconde langue. Ce que j’ai fait car cette langue m’attirait. Quand j’ai quitté Paris pour Rouen, je n’ai pas pu poursuivre son apprentissage. J’ai eu envie de le reprendre plus intensément en suivant cette licence. J’ai aussi choisi cette voie parce qu’initialement je voulais devenir journaliste sportif. Dans cet objectif, je me suis dit que parler l’arabe -aujourd’hui je le parle, le lis et l’écris- pourrait-être utile notamment à l’approche de la Coupe du Monde 2022 de football au Qatar. J’ai finalement laissé de côté le journalisme sportif et préféré m’orienter vers le management du sport qui ouvre à davantage de métiers dans le sport. J’ai donc choisi d’intégrer l’ESG Sport.

Pourquoi avoir choisi l’ESG Sport ?
Déjà pour le lieu. J’adore le rugby, alors étudier au stade Jean Bouin, au côté du Stade Français, c’est vraiment une chance. Ensuite, parce que j’ai beaucoup apprécié l’entretien d’admission avec le Directeur. C’est un vrai passionné de sport ! L’entretien devait durer 20 minutes, on a finalement discuté pendant une heure. Il m’a fait visiter les locaux et j’ai beaucoup aimé l’atmosphère. J’ai senti dans cette école un vrai esprit sport. 

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre école aujourd’hui ?
Avoir des intervenants professionnels qui sont du secteur du sport ! Je trouve que c’est vraiment un plus. J’aime beaucoup aussi le projet qu’on mène avec un club de foot parisien. L’annonce de ce projet a été une belle surprise !
L’ambiance également. Le fait qu’on travaille souvent en petits groupes amène à tous bien nous connaître, à nous souder, même entre promos. Quelquefois j’aimerais même être plus souvent à l’école et moins en entreprise ! Je suis vraiment très content d’être ici.

Vous travaillez en alternance ?
Oui, je suis en parallèle en stage chez Gaston Diffusion, une agence de street marketing. Je suis chef de projet. J’y suis trois jours par semaine. Je travaille sur la promotion d’évènements ou de produits. C’est assez prenant mais ça me forme. Au début j’étais un peu assisté, maintenant je fais les missions seul, c’est intéressant. 

Comment voyez-vous la suite de votre parcours ?
J’aimerais continuer ici en M2 et trouver une alternance plus ciblée sport, dans une fédération ou un club de rugby, ce serait l’idéal.
Professionnellement, je souhaiterais travailler sur des évènements sportifs, occuper un poste clé au sein de leur organisation. En cours, on a eu un intervenant qui est agent de liaison. Il s’occupe de faire le lien entre les équipes et les organisateurs d’un évènement sportif. J’aimerais occuper un poste similaire, idéalement sur un grand évènement comme les JO de 2024. Je pense que cela pourrait vraiment être intéressant et je me sentirais utile. De plus, je pense qu’à un tel poste ma connaissance de la langue arabe et ma formation en management du sport à l’ESG Sport pourraient être bien complémentaires.